ARCHIVES

 
[ x ] Fermer
Jalouse n°133 - 2010 - Page 80 / 81

JALOUSE n°133 de 2010 / Page 80 / 81

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2018

Julia champeau radar mode explosion de jeunes créations, jeans sur mesure, it bags collector, bijoux art-déco.

La planète mode tourne toujours plus vite.

Par laure ambroise 79 la maison fendi, durant deux ans.

Quelques mois plus tard (janvier 2009), j'ai présenté ma première collection dans la vitrine de maria luisa pendant les défilés haute couture.

Depuis, je me suis installé à paris.

Pourquoi la mode?L'envie de rendre les femmes belles sans les travestir.

Une signature?Une architecture sensuelle.

Vos codes mode?Cool, sophistiquée, urbaine et subtile.

Vos influences?Helmut newton, alaïa pour son obsession du corps, helmut lang pour sa modernité subtile, ann demeulemeester pour sa rigueur et sa constance.

Des créateurs qui ont un univers singulier et fort.

Lou doillon est votre muse?J'étais déjà amoureux de cette beauté étrange et singulière depuis longtemps.

J'ai eu la chance de la rencontrer lors d'une soirée organisée par une amie commune, laetitia crahay.

Elle est arrivée et je ne voyais qu'elle.

C'est une beauté qui occupe tout l'espace.

On ne peut être que charmé.

C'est le genre de fille que je veux habiller, une mystérieuse vénéneuse qui cache quelque chose de profond.

C'est très rare une personnalité qui prend le risque de s'associer à un créateur par conviction.

On a tout de suite décidé de travailler ensemble.

La séance s'est faite très simplement, un après-midi.

Je voulais qu'elle reste telle qu'elle est, ne pas la travestir (ni coiffure, ni maquillage, ni retouche).

Tout le monde s'emballe sur vos créations.

Quel a été le déclencheur?Le travail, avant tout.

Le mien et celui des personnes qui m'entourent.

Seul, on n'y arrive pas.

Votre mode de fonctionnement?Je fais des collections 'capsules', que j'étoffe saison après saison.

J'essaie d'établir un langage, un vocabulaire.

Pour l'été prochain, je ne présenterai pas plus de douze silhouettes, contre huit, l'hiver dernier.

Ce sont souvent des silhouettes radicales.

Je ne perds pas de temps à élaborer des déclinaisons inutiles où tout est semblable.

Et vos points de vente?Ils correspondent à mon identité (colette à paris, browns à londres, kirna zabete à new york, joyce à hongkong, podium à moscou, restir à tokyo.

Tous conservent une dimension humaine et c'est important pour moi, au même titre que de pouvoir compter sur leur soutien.

A nthony aux mains d'argent belge d'origine italienne, anthony vaccarello a juste 30 ans et le vent en poupe.

Pourquoi?Grâce à sa mode cuir, qui épouse le corps avec modernité.

Rencontre avec une perle rare.

D'où venez-vous, anthony?Diplômé de la cambre à bruxelles, j'ai remporté le grand prix du jury mode du festival d'hyères, en 2006 (ann demeulemeester était présidente du jury, cette année-là).

J'ai enchaîné avec un job de designer pour dr.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 2010 Années 2010 Tout
 
Jalouse 2010 - n°133 - Page 1/1

Jalouse
n°133 de 2010

Jalouse 2010 - n°133 - Page 2/3
Jalouse 2010 - n°133 - Page 4/5
Jalouse 2010 - n°133 - Page 6/7
Jalouse 2010 - n°133 - Page 8/9
Jalouse 2010 - n°133 - Page 10/11
Jalouse 2010 - n°133 - Page 12/13
Jalouse 2010 - n°133 - Page 14/15
Jalouse 2010 - n°133 - Page 16/17
Jalouse 2010 - n°133 - Page 18/19
Jalouse 2010 - n°133 - Page 20/21
Jalouse 2010 - n°133 - Page 22/23
Jalouse 2010 - n°133 - Page 24/25
Jalouse 2010 - n°133 - Page 26/27
Jalouse 2010 - n°133 - Page 28/29
Jalouse 2010 - n°133 - Page 30/31
Jalouse 2010 - n°133 - Page 32/33
Jalouse 2010 - n°133 - Page 34/35
Jalouse 2010 - n°133 - Page 36/37
Jalouse 2010 - n°133 - Page 38/39
Jalouse 2010 - n°133 - Page 40/41
Jalouse 2010 - n°133 - Page 42/43
Jalouse 2010 - n°133 - Page 44/45
Jalouse 2010 - n°133 - Page 46/47
Jalouse 2010 - n°133 - Page 48/49
Jalouse 2010 - n°133 - Page 50/51
Jalouse 2010 - n°133 - Page 52/53
Jalouse 2010 - n°133 - Page 54/55
Jalouse 2010 - n°133 - Page 56/57
Jalouse 2010 - n°133 - Page 58/59
Jalouse 2010 - n°133 - Page 60/61
Jalouse 2010 - n°133 - Page 62/63
Jalouse 2010 - n°133 - Page 64/65
Jalouse 2010 - n°133 - Page 66/67
Jalouse 2010 - n°133 - Page 68/69
Jalouse 2010 - n°133 - Page 70/71
Jalouse 2010 - n°133 - Page 72/73
Jalouse 2010 - n°133 - Page 74/75
Jalouse 2010 - n°133 - Page 76/77
Jalouse 2010 - n°133 - Page 78/79
Jalouse 2010 - n°133 - Page 80/81
Jalouse 2010 - n°133 - Page 82/83
Jalouse 2010 - n°133 - Page 84/85
Jalouse 2010 - n°133 - Page 86/87
Jalouse 2010 - n°133 - Page 88/89
Jalouse 2010 - n°133 - Page 90/91
Jalouse 2010 - n°133 - Page 92/93
Jalouse 2010 - n°133 - Page 94/95
Jalouse 2010 - n°133 - Page 96/97
Jalouse 2010 - n°133 - Page 98/99
212 pages
1 à 100   SUIV >>