ARCHIVES

 
[ x ] Fermer
Jalouse n°133 - 2010 - Page 86 / 87

JALOUSE n°133 de 2010 / Page 86 / 87

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2018

Radar mode festival hakaan repéré lors de la dernière fashion week londonienne avec kate moss comme supporter, le designer hakaan a créé le buzz avec sa première collection.

84 d'origine turque, le designer hakaan est passé de l'école (mimar sinan fine arts university) au podium, entouré d'une colonie de top models.

Quatre prix plus tard, le voici consacré star.

Votre mode et son identité?Mes vêtements peuvent apparaître complexes dans le détail mais ils sont très faciles à porter.

Je travaille dur pour m'assurer que mes robes aient de l'impact, qu'il s'agisse de leurs coupes très structurées ou de leurs formes, sans pour autant qu'on perde la notion du corps et de son sex-appeal.

Ainsi, la femme se sent totalement libérée.

Vos influences?Les formes et les structures propres à mon environnement qui m'ont inspiré ces coupes fortes et ces lignes franches.

Cette collection est architecturale dans son fondement et précise dans ses détails.

Votre femme rêvée?La femme hakaan jouit de la mode comme d'une affirmation de son individualité.

Comment avez-vous rencontré kate moss?Grâce à notre ami commun, le photographe mert alas.

C'était très excitant de la voir assise au premier rang de mon défilé.

Je lui avais envoyé quelques pièces de ma collection, espérant qu'elle pourrait les emporter.

Et elle est même venue me supporter.

En vente chez colette : 213, rue saint-honoré, paris 1 er.

Marcio madeira freemantporter.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 2010 Années 2010 Tout
 
Jalouse 2010 - n°133 - Page 1/1

Jalouse
n°133 de 2010

Jalouse 2010 - n°133 - Page 2/3
Jalouse 2010 - n°133 - Page 4/5
Jalouse 2010 - n°133 - Page 6/7
Jalouse 2010 - n°133 - Page 8/9
Jalouse 2010 - n°133 - Page 10/11
Jalouse 2010 - n°133 - Page 12/13
Jalouse 2010 - n°133 - Page 14/15
Jalouse 2010 - n°133 - Page 16/17
Jalouse 2010 - n°133 - Page 18/19
Jalouse 2010 - n°133 - Page 20/21
Jalouse 2010 - n°133 - Page 22/23
Jalouse 2010 - n°133 - Page 24/25
Jalouse 2010 - n°133 - Page 26/27
Jalouse 2010 - n°133 - Page 28/29
Jalouse 2010 - n°133 - Page 30/31
Jalouse 2010 - n°133 - Page 32/33
Jalouse 2010 - n°133 - Page 34/35
Jalouse 2010 - n°133 - Page 36/37
Jalouse 2010 - n°133 - Page 38/39
Jalouse 2010 - n°133 - Page 40/41
Jalouse 2010 - n°133 - Page 42/43
Jalouse 2010 - n°133 - Page 44/45
Jalouse 2010 - n°133 - Page 46/47
Jalouse 2010 - n°133 - Page 48/49
Jalouse 2010 - n°133 - Page 50/51
Jalouse 2010 - n°133 - Page 52/53
Jalouse 2010 - n°133 - Page 54/55
Jalouse 2010 - n°133 - Page 56/57
Jalouse 2010 - n°133 - Page 58/59
Jalouse 2010 - n°133 - Page 60/61
Jalouse 2010 - n°133 - Page 62/63
Jalouse 2010 - n°133 - Page 64/65
Jalouse 2010 - n°133 - Page 66/67
Jalouse 2010 - n°133 - Page 68/69
Jalouse 2010 - n°133 - Page 70/71
Jalouse 2010 - n°133 - Page 72/73
Jalouse 2010 - n°133 - Page 74/75
Jalouse 2010 - n°133 - Page 76/77
Jalouse 2010 - n°133 - Page 78/79
Jalouse 2010 - n°133 - Page 80/81
Jalouse 2010 - n°133 - Page 82/83
Jalouse 2010 - n°133 - Page 84/85
Jalouse 2010 - n°133 - Page 86/87
Jalouse 2010 - n°133 - Page 88/89
Jalouse 2010 - n°133 - Page 90/91
Jalouse 2010 - n°133 - Page 92/93
Jalouse 2010 - n°133 - Page 94/95
Jalouse 2010 - n°133 - Page 96/97
Jalouse 2010 - n°133 - Page 98/99
212 pages
1 à 100   SUIV >>