ARCHIVES

 
[ x ] Fermer
Jalouse n°40 - 2001 - Page 56 / 57

JALOUSE n°40 de 2001 / Page 56 / 57

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2018

page 1 on croyait l'australie devolue au culte du rock.

Decouvrez the avalanches* (collectif de melbourne) pour qui la musique - entre hip-hop, electro, soul et tout ce qui fonctionne a bloc - ne rime qu'avec un seul mot : fete!Par thomas erber(tomkatscwanadoo.

Fr) gieuse) est une hydre multicéphale la deferlante pour laquelle le mot 'spécialisation' n'a aucune signification.

Chacun joue ll 56 jalouse pour beaucoup d'entre nous, la musique made in australie s'arrête à midnight cil, tina arena, voire klllye minogue.

Il y a ceux qui connaissent nick cave et mick harvey, ou ben fold five.

En gros, tout cela sent bon soit le rock trop riche en matière grasse ou trop hard- core pour être vraiment populaire, soit la variétéversion jean-pierre foucaut.

Ce qui, pour être honnête, ne nous avance pas à grand-chose.

D'ici à se dire que l'australie est la maman pauvre de la musique mon- diale, il n'y a qu'un pas que d'aucuns, et presque à raison, n'hésitent pas à franchir.

Ces considérations, bonnes ou mauvaises, risquent de prendre un petit coup de quatre étoiles dans la tête, laissant tout le monde dépité.

Collectif bizarroide et cela va se produire subrepticement grâce à the avalanches, collectif bizarroïde et encore méconnu de ce côté-ci du monde, mais qui fait déjà les belles heures des nuits de melbourne, ville phare du continent océanien.

Créé il y a plusieurs années par une bande de potes plutôt branchés culture surf et plage, soleil et fumage à la chaîne, oisiveté et plans fun à la pelle, the avalanches nous propose enfin since / left you*, leur troisième album qui sera, en fait, le premier au comp- teur des machines européennes.

Entièrement dévolu à l'hédonisme le plus aguerri, ce disque est un ovni radioactif dopé à l'adrénaline, aux testostérones et à la téquila qui, écouté en entier, vous laisse aussi exténué que trois nuits blanches d'affilée ponctuées d'afters diurnes.

'l'intensité que l'on trouve sur nos disques, confirme darren, l'un des membres du groupe, vient du fait que nous faisons de la musique comme nous vivons.

Sans nous soucier des rumeurs, des codes à suivre, des valeurs à chérir, ou des modes qui passent plus vite que notre capacité à réagir pour les assimiler.

Ce qui nous empêche, bien entendu, de les saisir au vol.

Du coup, notre seule solution est de réaliser des choses qui sont à notre image, que cela plaise ou non.

Au moins, nous sommes cohérents avec notre incohérence car il me semble que de parler de cohérence à notre égard serait un peu prétentieux.

' pas de probleme d'ego le collectif, aussi à l'aise en studio que sur scène (il faut d'ailleurs voir the avalanches en concert, c'est une expérience unique à la folie conta- divers instruments (n'hésitant pas à se les échanger sans cesse lors des concerts), amène son cortège d'idées, dénoue les problèmes des autres.

'notre principal leitmotiv, c'est de prendre du plaisir.

Vous savez, en australie, on a bien compris que la vie n'était pas qu'une corvée et qu'il fallait savoir se laisser aller.

Avoir cette capacité est aussi dure que de maîtri- ser lesflux monétaires internationaux.

Comprenez bien que laminer tous ses scrupules pour ne se consacrer qu'à l'hédonisme est une tâche aussi absconse que de bien connaître les marchés financiers.

Donc, il est pro- bable qu'un type qui travaille à wall street gagne sa vie mille fois mieux que nous mais notre vie est mille fois plus fun que la sienne.

En plus, agir sous la bannière d'un collectif nous permet de ne pas avoir de problème avec nos ego, de pouvoir se substituer les uns aux autres si l'un d'entre nous à un coup de pompe ou veut partir en week-end.

Nous sommes six en tout mais, à quatre, nous pouvons faire tourner la machine avec la même aisance.

' une ligne de conduite dont beaucoup pourraient s'inspirer, ce qui leur permettrait acces- soirement de ne plus se prendre la tête pour un oui ou pour un non.

Véritables stars en australie, seigneur de la fête dite 'à la cool', the avalanches sont un feu d'artifice qui ne perd pas une seconde pour mettre l'étincelle à la poudre de nos envies de pétages de plombs.

Une des- cription précise de leur musique serait sans doute inutile et mieux vaut laisser darren le faire lui-même : 'eh bien, disons que notre musique est un mélange entre the fall, parliament et un film avec jerry lewis.

' a vous de voir ou d'écouter maintenant.

* the avalanches, since ileftyou (xl/delabel).

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 2001 Années 2000 Tout
 
Jalouse 2001 - n°40 - Page 1/1

Jalouse
n°40 de 2001

Jalouse 2001 - n°40 - Page 2/3
Jalouse 2001 - n°40 - Page 4/5
Jalouse 2001 - n°40 - Page 6/7
Jalouse 2001 - n°40 - Page 8/9
Jalouse 2001 - n°40 - Page 10/11
Jalouse 2001 - n°40 - Page 12/13
Jalouse 2001 - n°40 - Page 14/15
Jalouse 2001 - n°40 - Page 16/17
Jalouse 2001 - n°40 - Page 18/19
Jalouse 2001 - n°40 - Page 20/21
Jalouse 2001 - n°40 - Page 22/23
Jalouse 2001 - n°40 - Page 24/25
Jalouse 2001 - n°40 - Page 26/27
Jalouse 2001 - n°40 - Page 28/29
Jalouse 2001 - n°40 - Page 30/31
Jalouse 2001 - n°40 - Page 32/33
Jalouse 2001 - n°40 - Page 34/35
Jalouse 2001 - n°40 - Page 36/37
Jalouse 2001 - n°40 - Page 38/39
Jalouse 2001 - n°40 - Page 40/41
Jalouse 2001 - n°40 - Page 42/43
Jalouse 2001 - n°40 - Page 44/45
Jalouse 2001 - n°40 - Page 46/47
Jalouse 2001 - n°40 - Page 48/49
Jalouse 2001 - n°40 - Page 50/51
Jalouse 2001 - n°40 - Page 52/53
Jalouse 2001 - n°40 - Page 54/55
Jalouse 2001 - n°40 - Page 56/57
Jalouse 2001 - n°40 - Page 58/59
Jalouse 2001 - n°40 - Page 60/61
Jalouse 2001 - n°40 - Page 62/63
Jalouse 2001 - n°40 - Page 64/65
Jalouse 2001 - n°40 - Page 66/67
Jalouse 2001 - n°40 - Page 68/69
Jalouse 2001 - n°40 - Page 70/71
Jalouse 2001 - n°40 - Page 72/73
Jalouse 2001 - n°40 - Page 74/75
Jalouse 2001 - n°40 - Page 76/77
Jalouse 2001 - n°40 - Page 78/79
Jalouse 2001 - n°40 - Page 80/81
Jalouse 2001 - n°40 - Page 82/83
Jalouse 2001 - n°40 - Page 84/85
Jalouse 2001 - n°40 - Page 86/87
Jalouse 2001 - n°40 - Page 88/89
Jalouse 2001 - n°40 - Page 90/91
Jalouse 2001 - n°40 - Page 92/93
Jalouse 2001 - n°40 - Page 94/95
Jalouse 2001 - n°40 - Page 96/97
Jalouse 2001 - n°40 - Page 98/99
220 pages
1 à 100   SUIV >>