ARCHIVES

 
[ x ] Fermer
Jalouse n°85 - 2005 - Page 88 / 89

JALOUSE n°85 de 2005 / Page 88 / 89

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2017

Qxd 12/10/05 22:08 page 84 actrice pa r jean-pascal grosso / photo matthew frost bout de shu découverte en france dans le transporteur, l'irrésistible shu qi possède d'autres atouts plus flatteurs dans sa filmographie asiatique.

'tous les choix dans ma carrière, je les ai faits de mon plein gré.

Si je ne suis pas capable de les assumer, pourquoi le public le ferait-il à ma place?' à 29 ans, shu qi a sa (jolie) tête bien vissée sur les épaules.

Ex-égérie du soft-porn hongkongais passée papesse d'un cinéma d'action souvent 'bis', elle s'affiche désormais au générique de films estampillés 'intello-festivaliers'.

Dernier en date, l'envoûtant three times, de hou hsiao hsien, présenté cette année à cannes, où elle campe les amantes intemporelles.

Adulée en asie, convoitée par l'europe et hollywood, la brunette opaline s'amuse de son statut de star naissante : 'Ça me permet surtout d'avoir plus vite une place au restaurant'.

Un statut 84 que, paradoxalement, elle aura mis du temps à assumer : mademoiselle shu avoue sans honte avoir tâté de la bouteille dans les bars branchés des nuits asiatiques, au ravissement des meutes paparazzi.

Idée, sûrement, d'évacuer la pression des producteurs et d'une relève féminine qui, dit-elle, 'arrive très, trop vite'.

Célibataire (elle a largué leon lai, roi de la pop locale et acteur des anges déchus, de wong kar-wai), sobre désormais, elle poursuit frénétiquement une carrière qu'elle rêve internationale, à l'instar d'une ­ plus fade ­ zhang ziyi.

Et aussi 'de trouver quelqu'un qui m'aimera autant que je l'aime.

Si c'est pas mignon, tout ça.

T h ree times, d e hou hsiao hsien.

Sortie le 16 novembre.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 2005 Années 2000 Tout
 
Jalouse 2005 - n°85 - Page 1/1

Jalouse
n°85 de 2005

Jalouse 2005 - n°85 - Page 2/3
Jalouse 2005 - n°85 - Page 4/5
Jalouse 2005 - n°85 - Page 6/7
Jalouse 2005 - n°85 - Page 8/9
Jalouse 2005 - n°85 - Page 10/11
Jalouse 2005 - n°85 - Page 12/13
Jalouse 2005 - n°85 - Page 14/15
Jalouse 2005 - n°85 - Page 16/17
Jalouse 2005 - n°85 - Page 18/19
Jalouse 2005 - n°85 - Page 20/21
Jalouse 2005 - n°85 - Page 22/23
Jalouse 2005 - n°85 - Page 24/25
Jalouse 2005 - n°85 - Page 26/27
Jalouse 2005 - n°85 - Page 28/29
Jalouse 2005 - n°85 - Page 30/31
Jalouse 2005 - n°85 - Page 32/33
Jalouse 2005 - n°85 - Page 34/35
Jalouse 2005 - n°85 - Page 36/37
Jalouse 2005 - n°85 - Page 38/39
Jalouse 2005 - n°85 - Page 40/41
Jalouse 2005 - n°85 - Page 42/43
Jalouse 2005 - n°85 - Page 44/45
Jalouse 2005 - n°85 - Page 46/47
Jalouse 2005 - n°85 - Page 48/49
Jalouse 2005 - n°85 - Page 50/51
Jalouse 2005 - n°85 - Page 52/53
Jalouse 2005 - n°85 - Page 54/55
Jalouse 2005 - n°85 - Page 56/57
Jalouse 2005 - n°85 - Page 58/59
Jalouse 2005 - n°85 - Page 60/61
Jalouse 2005 - n°85 - Page 62/63
Jalouse 2005 - n°85 - Page 64/65
Jalouse 2005 - n°85 - Page 66/67
Jalouse 2005 - n°85 - Page 68/69
Jalouse 2005 - n°85 - Page 70/71
Jalouse 2005 - n°85 - Page 72/73
Jalouse 2005 - n°85 - Page 74/75
Jalouse 2005 - n°85 - Page 76/77
Jalouse 2005 - n°85 - Page 78/79
Jalouse 2005 - n°85 - Page 80/81
Jalouse 2005 - n°85 - Page 82/83
Jalouse 2005 - n°85 - Page 84/85
Jalouse 2005 - n°85 - Page 86/87
Jalouse 2005 - n°85 - Page 88/89
Jalouse 2005 - n°85 - Page 90/91
Jalouse 2005 - n°85 - Page 92/93
Jalouse 2005 - n°85 - Page 94/95
Jalouse 2005 - n°85 - Page 96/97
Jalouse 2005 - n°85 - Page 98/99
180 pages
1 à 100   SUIV >>