ARCHIVES

 
[ x ] Fermer

L'OFFICIEL DE LA MODE n°172 de 1935 / Page 80 / 81

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2017

L'officiel de la couture» Paris marie alphonsine photo d'ora.

Fleur en dentelle en point d'argentan, de paul samuel.

Hat in black velvet trimmed willi a flower in 'argentan ' point lace jrom paul samuel.

Chapeau en velours noir garni d'une fleur en dentelle en point d'argentan de paul samuel.

Sombrero en terciopelo negro ador- nado de una flor en puntilla en punto d'argentan de paul samuel.

Reproduction interdit* l'officiel de la couture» Paris schi aparelli p'xans sa collection de demi-saison, mme schiaparelli exprime déjà des idées très caractéristiques qui laissent prévoir ce que seront les tendances du printemps prochain.

La ligne est amincissante et allongeante.

Les jupes fendues permettent une marche aisée et s'accompagnent de jaquettes longues, cintrées ou droites.

Les robes de coupe très nette, montantes, ont d'amusantes garni- tures, qui en rehaussent judicieusement la sobriété voulue ; elles se portent avec des manteaux de fourrure trois quarts ou des manteaux de drap toujours assez larges d'épaules.

Beaucoup de fantaisie dans les ensembles de sport.

Contrastes violents de couleurs et de tissus qui donnent à ces modèles une grande personnalité.

Blouses de lainage et de foulard ; manteaux blancs de forme droite.

Nombreuses jupes-culottes complétées par une courte veste.

Pour le soir, le bas des robes toujours travaillé sera froncé, drapé, bordé de larges volants; les corsages souples, étoffés forment un séduisant contraste avec les hanches qui restent très minces.

Garnitures de matelassé fort nouveau.

Que ce soit pour le sport, le jour ou le soir, la fermeture éclair en matière plastique de couleur est toujours en faveur, et permet d'amusantes ouvertures, des décolletés inattendus.

Citons également boutons et bracelets parfumés.

Chaînes de cuir retenant la boîte à poudre, le rouge, le -petit peigne.

Résilles, et pour le soir, chignons de tulle ruche et peignes.

Tissus : tweeds épais, un nouveau lainage, papier buvard, imprimés originaux : satins, moires, lamés, etc.

On su coleccion de média temporada mme schiaparelli expresa ya sus ideas muy caracteristicas que dejan preveer lo que seran las tenden- cias de la primavera proxima.

La linea adelgazando y alargando.

Las faldas habiertas permiten la marcha olgada y se acompafian de chaquetas largas, entalladas o derechas.

Los vestidos de corte muy neto, tienen adornos graciosos realzandoles la sobriedad ; ellos se llevan con abrigos de pieles très cuartos o con abrigos de patio siempre bastante anchos en los hombros.

Muchas fan- tasia en los conjuntos de déporte.

Contrastes violentos de colores y de telas que dan a estos modelos mucha individualidad.

Blusas de lana y de foulard ; abrigos blancos de formas derechas.

Numerosoas faldas pan- talon con chaquetita corta.

Tn her mid-season's collection, mme schiaparelli is already expressing very characteristic ideas which give a criterion as to what will be the tendencies for next spring.

The une is slendering and lengthening.

Slit skirts make walking comfortable and are accompanied by long jackets, shaped in at the waist or straight.

The dresses of very neat eut, high neck, hâve amusing trimmings, which enhance the required quietness in proper measure ; they are worn with three quarter fur coats or broadcloth coats, always rather broad at the shoulders.

A large amount of fancy in the sports ensembles.

Violent contrasts of colours and materials which impart a great personality to thèse models.

Blouses in woollen and foulard ; white coats straight in shape.

Numerous jupe-culottes completed by a short veste.

For the evening, the always worked lower part of the skirt will be gathered, draped, edged with wide volants, the supple, puffy corsages form a charming contrast with the hips which remain very slender.

Very novel quilted trimmings.

Whether for sports wear, for the day or the evening, the plastic material zip fastener in colour is always in favour, and makes amusing openings possible, unexpected décolletés.

We will also mention the rustic buttons and bracelets.

Leather chains holding the powder box, the lipstick andsmallcomb.

Net-veils, and for the evening, hair-nets in ruche tulle, and combs.

Materials : thick tweeds, a new wollen, papier buvard, original prin- teds ; satins, moires, lamés, etc.

Para la noche, el bajo de los vestidos esta siempre trabajado con frunces, drapé, ribeteado con volantes anchos, los cuerpos flojos con mucha tela forman un contraste seductor con las caderas que son delgadas.

Adornos de embastados muy nuevos.

Ya sea para el déporte, el dia o la noche, el cierre relampago de materia plastica color se hace mucho, y permite los cierres caprichosos y escotes desatendidos.

Nombremos tambien, los botones y braceletes'con perfumes.

Cadenas de cuero, retienen, la'caja de polvo, el rojo el peinecito.

Redesillas, y para la noche moiïos de tul en almenas.

Telas : tweeds espeso, una lana nueva papier buvard, estampados originales ; rasos, moirés, lamés, etc.

Bruyère /''''hez bruyère, une belle collection de demi-saison pleine d'idées origi- nales et cependant pratique au plus haut point.

La ligne étudiée avec un soin tout particulier, sobre en elle-même, présente de nombreux détails qui marquent cette collection d'un cachet très personnel, parmi ceux-ci : de gros nœuds de tissu noués haut sous le menton ; des plissés en épaulettes d'uniforme, brandebourgs blancs sur vêtement noir, broderies de soutache sur les manches et les poches, et délicieuse innovation de petits cols d'astrakan mobiles, en forme de bourrelets qui s'attachent par un nœud de ruban.

Les ensembles printaniers élégants et très jeunes d'allure se composent d'une robe de ligne nette, et de la veste courte en même tissu, élargie dans le dos de godets ou de plis.

Très ajustées à la taille et aux hanches, certaines robes du soir sont plates dans le dos, avec l'ampleur drapée par devant.

Beaucoup de manches au coude ou même longues.

Traînes assez importantes.

Décol- letés variés très montants ou largement ouverts, parfois asymétriques, et voilés par des écharpes drapées ou dépliées en ailes.

Ceintures de perles, broderies de strass.

De somptueuses coiffures en plumes (paradis ou crosses) complètent harmonieusement ces beaux modèles.

Cn la casa bruyère una coleccion bella de média temporada uena de ideas originales y sin embargo practica en todos los puntos de vista.

La linea estudiada con cuidado especial, sobria, présenta detalles numerosos dandole a la coleccion un sello particular, entre estos : lazos grandes de tela anudados bajo la barba ; pliegues en los hombros uni- formes, brandebourgos blancos encima de vestidos negros, bordados deltrencillas en las mangas y en los bolsillos, cuellecitos delicados de astracan mobiles, en forma de torcidos que se atan con un lazo de cinta.

Los conjuntos de primavera élégantes y muy jovenes, se componen a t bruyère's is a beautiful mid-season collection, full of original idea and nevertheless practical to the utmost.

The line, studied with very particular care, quiet in itself, présents numerous détails which mark this collection with a very personal seal, amongst which détails : large cloth bows tied high up beneath the chin ; pleatings in military épaulettes, white loop braids on black garment, braid embroidery on the sleeves and the pockets, and a delicious inno- vation : small removable astrakhan collars, in the form of pads which are attached by a bow of ribbon.

The stylish spring ensembles, very youthful in appearance, are com- posed of a dress neat in line, and the short veste in the same material, widened in the back by godets or pleats.

Very taken in at the waist and shaped on the hips, certain evening gowns are flat in the back, with the fulness draped in front.

Many sleeves to the elbow, or long.

Rather important trains.

Varied décolletés, very high in the neck or liberally open, sometimes asymmetrical, and shrouded by scarfs draped or folded in wings.

Beading belts, diamanté embroideries.

Sumptuous head-wear in feathers (paradise or egrets) harmoniously complète thèse pretty models.

De un vestido de linea neta, y de una chaqueta corta en la misma tela, ensanchada en la espalda con pliegues o chorreras.

Algunos vestidos para la noche son muy ajustados en el talle y en las caderas, lisos en la espalda, con vuelo drapé por delante.

Muchas mangas hasta el codo o hasta largas.

Escotes muy altos o al contrario muy habier- tos, a veces desiguales, y con écharpes drapés o desplegados en alas.

Cinturones de cuentaï, bordados de strass.

Tocados suntuosos en plumas (paradis o borias) complean con armonia estos modelos bellos.

Lucile paray c'hez lucile paray, une collection de demi-saison fraîche et jeune.

Nombreux tailleurs et ensembles.

Parmi les premiers, les jupes montent sur la blouse plus haut que la taille ; les jaquettes sont parfois d'une autre couleur ou d'un autre tissu que'la jupe.

Jaquettes trois quarts à larges manches montées à fronces avec des robes de lignes simples mais très joliment travaillées de piqûres, de découpes détachées.

Des nœuds de tissu ferment un corsage, nombreuses manches courtes resser- lées dans un poignet ; beaucoup de plissés de toutes sortes ; cols, dépas- sants de piqué blanc.

Pour l'après-midi, des tailleurs très habillés en soie ou en dentelle, broderie bleu foncé, égayés d'une blouse claire mousseline ou satin.

Pour le soir, robes d'un cachet personnel et très recherché.

Dans l'en- semble, beaucoup de souplesse.

Quelques manches importantes incrustées de bandes d'un coloris différent.

L'ampleur est donnée assez bas par des pointes plissées soleil ; quelques traînes ; dos largement ouverts, corsages montant devant au ras du cou et terminéspar un gros nœud.

Quelques décolletés bordés de strass, de lamé.

Sortie de théâtre en velours clair, garnie de piqûres.

At lucile paray's, a fresh and youthful mid-season's collection.

Numerous tailoreds and ensembles.

Among the former, the skirts run over on to the blouse higher than the waist ; the jackets are sometimes of another colour or of another material than the skirt.

Three quarter jackets with wide sleeves let in with gatherings, with detached cross cuts.

Bows in material fasten one corsage, numerous short sleeves taken into a euff-band ; much pleating of ail kinds ; collars, edgings of white piqué.

For the afternoon, very stylish tailormades in silk or in lace, dark blue embroidery, brightened by a light coloured blouse in chiffon or satin.

For the evening, gowns of a personal and very recherché cachet.

On the whole, a great deal of'suppleness.

A few important sleeves incrusted with bands of différent colour.

The fulness is given rather low down by points of soleil pleatings ; a few trains ; liberally open backs, corsages high up to the base of the'neck in front and terminating in a large bow.

A few décolletés piped with diamanté, lamé.

Large théâtre mantle in light coloured velvet, trimmed with stitçhings.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 1935 Années 1930 Tout
 
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 1/1

L'Officiel de la Mode
n°172 de 1935

L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 2/3
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 4/5
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 6/7
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 8/9
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 10/11
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 12/13
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 14/15
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 16/17
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 18/19
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 20/21
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 22/23
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 24/25
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 26/27
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 28/29
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 30/31
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 32/33
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 34/35
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 36/37
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 38/39
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 40/41
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 42/43
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 44/45
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 46/47
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 48/49
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 50/51
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 52/53
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 54/55
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 56/57
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 58/59
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 60/61
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 62/63
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 64/65
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 66/67
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 68/69
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 70/71
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 72/73
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 74/75
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 76/77
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 78/79
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 80/81
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 82/83
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 84/85
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 86/87
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 88/89
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 90/91
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 92/93
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 94/95
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 96/97
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 98/99
124 pages
1 à 100   SUIV >>