ARCHIVES

 
[ x ] Fermer

L'OFFICIEL DE LA MODE n°172 de 1935 / Page 86 / 87

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2017

L'officiel de la couture» Paris gaby mono photo d'ora.

Madame gaby mono mme gaby mono wearing this hat in navy blue java laize trim- med with white carnations.

Mme gaby mono porte ce chapeau en laize java marine garnie d'œillets blancs.

» 84
» Mme gaby mono luce este som- brero en laize java marino ador- nado claveles blancos.

Reproduction interdite l'officiel de la couture» Paris jen n y chez jenny, collection de demi-saison de ligne très sobre, mais em- preinte d'une rare élégance.

Des détails imprévus dans la coupe où la garniture prêtent une note très caractéristique à la plupart des modèles.

Ici du ruban gros-grain tuyauté borde un décolleté ou souligne une poche ; là un laçage terminé par de gros pompons ferme une blouse ; un empiècement est monté en découpes arrondies ; sur une robe droite un manteau trois.

Quarts vague a, dans le dos, un mouvement plongeant d'un effet très neuf.

Des plissés élargissent le bas des jupes ou même forment le dos d'une robe habillée.

Les manches et les épaules sont revenues à des proportions conformes à la normale tout en respectant la ligne adoucie et féminisée à l'hon- neur dans cette collection.

Pour le soir, robes à grandes lignes, de conception à la fois hardie et pure.

La somptuosité des tons et des tissus s'allie à l'apparente simplicité de la coupe pour créer des modèles d'une beauté presque classique.

Les hanches minces, sveltes, sont dominées par l'épanouissement du buste et des épaules.

Un beau motif de strass, une précieuse ceinture d'or ouvragé rehaus- sent de leur éclat la profondeur des velours sombres ou la matité des crêpes lourds.

At jenny's, a mid-season's collection of very quiet une, but stamped with rare stylishness.

Unexpected détails in the eut or the trimming lend a very character- istic note to the majority of the models.

Hère, some tubed gros- grain ribbon edges a décolleté or emphasizes a pocket ; there, a lacing terminated by large pompoms f astens a blouse ; one yoke is put together in rounded cross cuts ; on a straight dress, a three quarter coat has a dipping movement of a very novel effect in the back.

Pleatings widen the hems of skirts or form the back of a stylish dress.

The sleeves and the shoulders hâve returned to proportions conform- ing with the normal whilst still respecting the softened and feminised line being honoured in this collection.

For the evening, gowns grand of line, of both bold and pure con- ception.

The sumptuosity of the colours and the materials blend with the apparent simplicity of the eut for creating models of almost classic beauty.

The slender hips, lissom, are dominated by the contours of the bust and the shoulders.

A pretty motif in diamanté, a precious belt of worked gold, brighten the depth of deep velvets or the dulness of heavy crêpes by their sparkle and gleam.

Jodelle jodeiab présente une charmante collection de demi-saison complète, élégante et pratique.

Mouvements souples et légèrement plus étoffés que la saison passée.

Les corsages froncés blousent dans la ceinture ; les manches et les jupes ont une ampleur seyante obtenue par des plis retenus du haut et non repassés.

Décolletés, garnitures dressés en crêtes ; beaucoup de plissés, sous toutes leurs formes.

Brandebourgs, passementerie, tresses et tor- sades en tissu.

Quelques délicieuses robes classiques égayées de boutons dorés, d'une ceinture en cuir verni, de poignets et d'un col en piqué blanc, ensembles jeunes et vraiment printaniers.

Mélange d'uni et d'écossais ou d'uni et d'imprimés.

Lainages souples, crêpes mats.

Les robes du soir laissent, pour la plupart, le dos entièrement nu jusqu'à la taille.

Peu de ceintures, la taille est ajustée par un travail de fronces, ou des drapés asymétriques.

Garnitures de guipure, de pailleté, de bandes d'un ton contrastant avec celui de la robe.

Coloris sombres le plus souvent employés pour le soir : brun, gris ardoise, marine, violet.

Beaucoup de satin, des crêpes épais.

E is presenting a complète charming mid-season's collection, j stylish and practical.

Supple movements and slightly more puffy than the past season.

Gathered corsages blousing in the belt ; the sleeves and the skirts are of becoming fulness obtained by pleats caught up at the top and not ironed.

Décolletés, trimmings standing up in a crest ; many pleatings, in ail their forms.

Loop braids, lace-work, braids and twists in mater- ial.

A few delicious classic dresses trimmed with gilt buttons, with a belt in patent leather, euffs and a collar in white piqué, a youthful and truly spring-like ensemble.

Mixture of plain and plaid, or plain and printeds.

Supple woollens matt crêpes.

In most instances, the evening gowns leave the back entirely bare down to the waist.

Few seams, the waist is shaped in by gathered work, or asymmetrical drapings.

Guipure-lace trimmings, spangles, bands of a colour contrasting with the colour of the dress.

Dark colours mostly employed for the even- ing : brown, slate grey, navy blue, violet.

Plenty of satin, thick crêpes.

Rosevien n e l a collection de rosevienne très complète, joint à un côté pratique indéniable, une élégance du meilleur goût.

Trois types de modèles très distincts : d'abord des ensembles d'un genre un peu masculin, dans certains cas, même militaire, comme le délicieux modèle home fleet dans lequel tout contribue à rappeler l'uniforme des officiers de marine anglais : coupe sobre, col officier bordé d'or et de rouge ouvert sur une chemise blanche: ceinture, galons, boutons dorés.

Puis viennent les robes d'après-midi, sobres, toutes pourvues d'un détail imprévu et charmant qui marque chacune d'elles d'un sceau strictement individuel.

Les cols, les dépassants, les manchettes blanches apportent leur note printanière et juvénile.

Les manteaux sont de longues redingotes qui laissent apercevoir la robe et créent de ce fait des ensembles très élégants.

Enfin, pour le soir, les robes restent ajustées et s'évasent largement dans le bas.

Quelques traînes assez importantes.

Au décolleté, de grands volants soutenus par du piqué apprêté, élargissent le buste dans un mouvement très neuf.

Fleurs de velours à l'épaule.

Trois coloris nouveaux dits coloris rosevienne : j aune soufre, rosé sou- tenu, et violet rosé.

'fhe very complète rosevienne collection joins an elegancy of better taste to a undisputed practical feature.

Three very distinct types of models : firstly, ensembles of a slightly masculine style in certain cases, even military, such as the delightful home fleet model in which everything contributes towards reminding of the uniform of the british navy : quiet eut, officer's collar edged with gold and red opening on to a white shirt ; belt, gilt galons, buttons.

Then come the afternoon dresses, quiet, every one provided with an unexpected and charming détail, which stamps each of the with a strictly individual seal.

The collars, the tabs, the white euffs bring in their springlike and juvénile note.

Coats are long redingotes which leave a glimpse of the dress and, by this fact, create very stylish ensembles.

Finally, for the evening, the gowns remain shaped in at the waist and liberally flare out at the hem.

A few rather important trains.

On the neckline, large volants stiffened by sized piqué broaden the bust in a very novel movement.

Velvet flowers at the shoulder.

Three new colours named rosevienne coloris : sulphur yellow, deep pink, and pink violet.

Catherine parel | a collection de demi-saison chez catherine parel est jeune et pleine d'idées nouvelles.

La ligne des jupes est toujours étroite, mais un peu plus allongée.

Les corsages à encolures hautes sont ouvragés de rosaces découpées, d'incrustations d'une couleur tranchante, d'applications de tissus diffé- rents, principalement de lamé.

Les manches très importantes de l'épaule au coude sont parfois travaillées en panneaux qui forment à la couture des arêtes accentuées souvent même bordées ; ajustées du coude au poignet, elles affinent très joliment l'ensemble.

Aux manteaux, cols originaux, dressés en crête, doublés de fourrure.

Oppositions de coloris : robes claires dans manteaux foncés, ou le con- traire.

Oppositions de tissus : crêpes lourds, velours, beaux lainages.

Pour le soir, ligne souple, ampleur en avant.

Quelques petites traînes.

Le décolleté très haut devant descend jusqu'à la taille dans le dos.

Nous notons que le lamé est très souvent employé en garniture pour l'après-midi et le soir.

Comme tissus : velours, dentelle, de beaux crêpes mats.

Coloris gais : coq de roche, chartreuse, turquoise ; un peu de noir.

''phe mid-season's collection at catherine parel's is youthful and crowled with new ideas.

The line of the skirts is always narrow, but a little more lengthened.

Corsages with high necklines are worked with cut-out rosettes, with incrustations of a contrasting colour, with appliqués of différent mate- rials, principally lamé.

The sleeves important from the shoulder to the elbow are sometimes worked in pannels which form accentuated crests at the seam, often even edged ; shaped from the elbow to the wrist, they slender the ensemble prettily.

On the coats, original collars, upstanding in a crest, faced with fur.

Colour contrasts : light dresses in dark coats, or the contrary.

Contrasts of materials : heavy crêpes, velvets, pretty woollens.

For the evening, supple line, fulness in front.

The décolleté very high in front descends down to the waist in the back.

We notice that lamé is very often employed as trimming for the after- noon and the evening.

As materials : velvets, lace, beautiful matt crêpes.

Gay colours : coq de roche, chartreuse, turquoise ; a little black.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 1935 Années 1930 Tout
 
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 1/1

L'Officiel de la Mode
n°172 de 1935

L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 2/3
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 4/5
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 6/7
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 8/9
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 10/11
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 12/13
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 14/15
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 16/17
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 18/19
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 20/21
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 22/23
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 24/25
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 26/27
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 28/29
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 30/31
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 32/33
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 34/35
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 36/37
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 38/39
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 40/41
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 42/43
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 44/45
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 46/47
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 48/49
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 50/51
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 52/53
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 54/55
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 56/57
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 58/59
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 60/61
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 62/63
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 64/65
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 66/67
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 68/69
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 70/71
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 72/73
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 74/75
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 76/77
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 78/79
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 80/81
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 82/83
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 84/85
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 86/87
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 88/89
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 90/91
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 92/93
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 94/95
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 96/97
L'Officiel de la Mode 1935 - n°172 - Page 98/99
124 pages
1 à 100   SUIV >>