ARCHIVES

 
[ x ] Fermer

L'OFFICIEL DE LA MODE n°25 de 1923 / Page 22 / 23

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2014

L'officiel de la couture el de la mode l'h.

C ur les plages et dans les stations élégantes, on voit surtout *** du grand chapeau, de grandes capelines en crin, des exotiques fins avec très peu de garnitures, du chapeau de dentelle.

Le blanc domine avec les teintes très claires, très douces.

A noter que l'on voit très peu de velours encore, mais, par contre, il y a une tendance abondante au feutre clair.

Au point de vue nuances, on reste d'ailleurs dans le vague, les dernières indications parisiennes aux réunions sélectes ayant été très peu marquées.

Il est à présumer, toutefois, que l'on penchera vers les couleurs pastellisées, vers le blanc, le bleu, avec un peu de noir et de gris.

Ceci nous est confirmé par mm.

Liez, bailly, georges frères, de lanauze & cie, bouchinet, roger.

» En las playas y en las estaciones élégantes se ven sobretodo sombreros grandes : grandes capelinas de crin, pajas exôticas finas con muy pocas guarniciones, sombreros de encajes.

El blanco domina junto con los colores muy claros, todos pâlidos.

Es de notar que se ve muy poco terciopelo aun, pero por otra parte hay una tendencia muy acentuada hacia los fieltros claros.

T__i ats to be seen at sea-side or on other sélect meeting places * * are mostly widely shaped : large horse-hair thread cape- lines, finely thread and only slightly tnmmed exotics and lace hats.

In shades, white rank first with very light and smoothed tints.

Notice must be taken that velvet is still of a rather scarce employment but, on the other hand, there is a widely- open tcndency to light felts.

Shades, however, remain indetermined as no fixed idea came out from last élégant fashion meetings.

We suppose there will be an incline for pastellized shades, for white, blue with a touch of black and grey.

We get confirmation of this opinion near mm.

Liez, bailly, georges frères, de lanauze & cie, bouchinet, roger.

En cuanto à colores estamos aun en lo vago, pues las ûltimas indicaciones pansienses en las reuniones selectas, han sido poco précisas.

Es de presumir sin embargo que se adoptarân las tintas paslel, con tendencia al blanco y al azul con un poco de negro y de gris.

Liez, bailly, georges frères, de lanauze & cie, bouchinet y roger, nos confirman estas informaciones.

Tous les modèles publiés par xofficiel sont déposés conformément à la loi.

Reproduction interdite.

L'officiel de la couture et de la /mode ne présente que des maisons créatrices.

Kdité en français, anglais, espagnol, il pénètre dans tous pays.

Ne publie que des modèles de couture et de mode et ne parle que de couture et de mode.

L'officiel de la couture et de la mode chez premet.

Rande affluence pour admirer les modèles de la collection d'hiver.

Tailleurs jeunes avec des détails amusants de broderies, d'incrustations de peaux blanche ou teintée, de laizes fleuries à fonds couverts, de tissage de métal or et argent en motifs orientaux ou primitifs.

Ces détails se retrouvent sur les robes d'après-midi.

Les petites robes du matin et de ville se font en serge, en gabardine et en reps avec des broderies.

Les robes du soir empruntent aux velours façonnés, aux vapo- reuses incrustées de panne, aux lamés, aux brocards imprimés, leur fantaisie somptueuse.

Enfin, les dentelles régnent cet hiver et nous les voyons aussi bien en leur expression simple : chantilly noir, allié au crêpe georgette blanc, comme dans cette robe du soir où le crêpe georgette blanc se découpe en grecque au bas du corsage et aux manches, tandis que la den- telle noire, finement disposée, forme des panneaux et des accoudoirs d'un genre espagnol.

Les dentelles rebrodées, réincrustées, sont également très cotées, ainsi est la toilette de dîner : nuée blonde, en crêpe georgette bois de rosé formant le corsage uni, légèrement blousé avec incrustation de dentelle de thiébault au corsage formant encadrement, un panneau uni part d'un motif à la hanche sous un jeu de fronces et la tunique est faite d une dentelle avec application de crêpe georgette, prise dans la dentelle même et rebrodée aux motifs de la dentelle, travail d'artiste d'une excessive finesse et d'un aspect délicat; lestons mêlés de la dentelle et du crêpe formant un camaïeu d'une belle harmonie.

Damier est un autre genre de travail, c'est une robe de vaporeuse blanche avec incrustations de chenille noire disposées en motifs dégradés à la jupe et à la berthe plissée du corsage.

Nous avons admiré des robes du soir en velours rouge rebrodé d'argent, en lamé bleu de chine et acier vieilli, en laminette imprimée avec drapés de côté.

Nous avons vu passer une robe de dentelle teintée, allant du blanc au henné rouge.

Une autre robe toute en dentelle lamée japo- naise en argent vieilli est apparue soulignée d'un énorme papillon de ruban vert acide.

Nous notons en général que la ligne très silhouettée dans l'ensemble forme un élargi dans le bas, que les manches sont entonnoir et que le mouvement d'am- pleur se porte en avant et sur les côtés.

Une des caractéristiques de la collection d'hiver est l'originalité des robes faites avec des châles, ainsi est babiole, robe d'après-midi, faite d'un châle espagnol rouge à grandes impressions de fleurs et leur feuillage noir.

Les manches sont longues et étroites:, silhouettant la ligne du bras, le décolleté est bateau, le buste serré et dessiné avec un galbe fin, la jupe est formée d'un enroulement de deux volants, tombant plus bas, à droite qu'à gauche et s'ouvrant à gau- che sous un jeu de fronces qui.

Porte l'ampleur très légèrement soulignée.

Marion est une robe de dîner en mousseline de soie noire, elle est très plate avec taille marquée deux fois, c'est-à-dire non indiquée et pouvant aussi bien être basse que haute, d'après la dispo- sition de larges bandes de satin noir posées sur la silhouette droite.

La jupe sous la plus grande des bandes est plissée fin en mousseline et vient s'ouvrir à droite sur un gros papillon de moire rosé.

Reat affluence of smart people over there to admire winter collection : youthfull-looking tailored with original and quaint embroidenes, inlaids in white or dyed leather, high flounshed laizes on dull foundations, matenals weaved métal, silver and gold either in oriental or primitive styles.

Such dainties are to be found on gowns for afternoon wear.

Town and httle morning gowns are made of serge, gaberdine, or of repps, with embroideries.

On the other hand, the making up of evening gowns borrows the somptuous fantasy of lorought velvets, panne înlaid vaporous, lamés and printed brocaded.

Also, laces are expected to be prominent next winter, and we shall see them as well in their own self-use as black chantilly allied to white georgette crêpe, or on evening gowns in which the georgette crêpe shows a grecian-shaped eut out at bottom of bodice and on sleeves.

Beside, the cleverly set black lace will be used to compose panels and accoudoirs in the spanish style.

Brocaded-over and reinlaid laces are also highly pneed such is the dinner-frock nuée blonde in wooden pink geor- gette crêpe whiçh constitute the plain and slightly bloused bodice with a framing of thiébault lace înlets.

A plain panel gathered under a motif and flouncing at the hip gives the tume effect.

It is finished with lace and georgette crêpe apphcation-work in same matenal and brocaded with lace motifs.

The whole resulting a quite artistic and extremely délicate pièce of workmanship with a most harmonious camaïeu appearance.

Damier is another pièce of style.

It is a gown in white vaporous with black caterpillar inlets set in shading-ofï motifs on to the skirt and pleated berthe of bodice.

We hâve also admired evening dresses in silver brocaded red velvet in chinese blue and ancient steel lamé; in printed laminette with draped at side.

Also a gown in dyed lace ranging from white to red henné.

Ano- ther one totaly made out of ancient silver japanese lamé lace outlined with a huge butterfly in acid- green nbbon.

To be noticed that the very slim and silhouet- ting line widens at bottom, that sleeves are funnel- shaped, and also that fullness is carned frontward and at sides.

One of the characteristical note of winter collection appears in the onginality of gowns made in shawls.

Such is bariolé, an afternoon gown made out in spanish red shawl with large pnntings of flowers with black foliage.

Sleeves are long, narrow and made to neatly feature the arm line; the top is boat- shaped ; the tight-fitting waist has a very graceful turn of design.

The skirt is composed of two scrolled flounces falling down on nght lower than on left side, with an opening at left under a flouncing arrangement slightly outlining fullness.

Marion is a dinner-gown in black silk mushn.

Fiat shaped but with a double outlining waist effect : i.

With no real fixed position, so that the latter can as well be high or low posted, this owing to the given position of large satin bands set on to outline left portion.

Under the largest band, the skirt finishes in a knife- pleated mushn opening on nght side, caught up in a huge butterfly-shaped pink moire.

Tous les modèles publiés par y officiel sont déposés conformément à la ]oi.

Reproduction interdite.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 1923 Années 1920 Tout
 
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 1/1

L'Officiel de la Mode
n°25 de 1923

L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 2/3
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 4/5
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 6/7
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 8/9
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 10/11
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 12/13
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 14/15
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 16/17
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 18/19
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 20/21
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 22/23
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 24/25
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 26/27
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 28/29
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 30/31
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 32/33
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 34/35
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 36/37
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 38/39
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 40/41
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 42/43
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 44/45
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 46/47
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 48/49
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 50/51
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 52/53
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 54/55
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 56/57
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 58/59
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 60/61
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 62/63
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 64/65
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 66/67
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 68/69
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 70/71
L'Officiel de la Mode 1923 - n°25 - Page 72/73
72 pages
1 à 100