ARCHIVES

 
[ x ] Fermer

L'OFFICIEL DE LA MODE n°713 de 1985 / Page 16 / 17

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2014

Officie!Guy monreal 3.

S, la princesse caroline de monaco, mme philippe grumbach paloma picasso : un parfum sophistiqué lancé au musée bouquets de fleurs géants, violons tziganes, buffets somptueux : dans le cadre beau et secret du musée thiers, paloma picasso a été la reine de la soirée de lancement très parisienne du nouveau parfum qui porte son nom.

4 paul-louis weiller, paloma picasso, mme bokanowski anouk aimée, 5.

RafaËl lopez-sanchez et son épouse paloma picasso entourant le parfum c'est à cause de tout cela, cette blondeur, cet humour, cette spontanéité, qu'en un tournemain, elle fait notre conquête.

Mystérieuse et rare comme une perle noire, aussi brune que susan est blonde, peggy roche fait une entrée fracassante d'élégance à l'espace : elle porte du peggy roche.

Un look d'une simplicité follement sophistiquée créé par cette ex top-rédactrice de mode de « elle », reconvertie dans la mode, dont la cinquième collection vient d'être acclamée par ses clientes et néanmoins meilleures amies : françoise sagan, caroline de monaco, marie daems, marie- hélène de rothschild, françoise fabian, etc.

« oh!Pas une collection mais une base de vêtements, me dit-elle, qui permet de porter les mêmes choses du matin jusqu'au soir mais en ajoutant un bijou, une ceinture, un colifichet de les adapter à chaque cir- constance de la journée ».

Le résultat est sous mes yeux : fascinant.

Comme l'écrit françoise sagan : « si elle se soucie peu de la mode, peggy roche en revanche, fait plus que se soucier de l'élégance : elle en est obsédée ».

On ne saurait mieux dire.

Sophistiqué, élégant, sensuel, ni innocent, ni naïf, le parfum que paloma picasso lance au musée thiers en fête, lui ressemble.

Il y a des mois, comme cela, où l'on est particuliè- rement gâté.

Après susan howard et peggy roche, voici venir paloma picasso.

Oeil et chevelure de jais violemment soulignés de rouge vraiment rouge, plus ménine de vélazquez que colombe de papa.

Fille d'un géant de la peinture mais célèbre elle-même par sa personnalité chaleureuse, son look - elle est régulièrement élue l'une des dix femmes les plus élé- gantes du monde - et ses créations de bijoux pour tiffany, sublissimes.

Qui, aujourd'hui, reçoit le tout- paris dans un endroit secret et beau, le musée thiers place saint-georges, pour un événement que l'on peut qualifier sans trop d'emphase, de mondial : le lancement de son premier parfum.

Dès l'entrée dans les salons feutrés, en profil perdu de paloma qui reçoit en rouge et noir, ses couleurs préférées, on l'aperçoit, ce parfum.

Inspiré d'un de ses bijoux tiffany, c'est un somptueux anneau dépoli enchâs- sant une sphère de verre soufflé dans laquelle, telle une pierre précieuse, brille, riche et profond, le par- fum signé, à l'or fin, par paloma.

8 place vendome paris f tél.

Saphirs jaunes 16 carats 01.

Clous saphirs bleus 0 carats 69.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 1985 Années 1980 Tout
 
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 1/1

L'Officiel de la Mode
n°713 de 1985

L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 2/3
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 4/5
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 6/7
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 8/9
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 10/11
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 12/13
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 14/15
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 16/17
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 18/19
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 20/21
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 22/23
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 24/25
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 26/27
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 28/29
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 30/31
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 32/33
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 34/35
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 36/37
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 38/39
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 40/41
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 42/43
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 44/45
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 46/47
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 48/49
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 50/51
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 52/53
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 54/55
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 56/57
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 58/59
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 60/61
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 62/63
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 64/65
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 66/67
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 68/69
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 70/71
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 72/73
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 74/75
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 76/77
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 78/79
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 80/81
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 82/83
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 84/85
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 86/87
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 88/89
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 90/91
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 92/93
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 94/95
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 96/97
L'Officiel de la Mode 1985 - n°713 - Page 98/99
152 pages
1 à 100   SUIV >>