ARCHIVES

 
[ x ] Fermer

L'OFFICIEL LEVANT n°18 de 2011 / Page 98 / 99

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2017

Style mode la saga miss dior en 1947, au sortir de la deuxième guerre mondiale, christian dior donne un défilé historique qui définira les nouveaux codes de l'élégance du xxe siècle.

Parallèlement au new look qu'il vient de lancer avec ses décolletés qui dénudent les épaules, ses tailles serrées et ses jupes corolles, il réclame pour accompagner ce printemps vestimentaire 'un parfum qui sente l'amour'.

Ainsi naît 'miss dior', un concept qui sent l'amour, décliné depuis en une série d'accessoires que vient couronner, en 2011, 'le' sac.

D un parfum le sillage parfumé, selon christian dior, c'est 'le complément indispensable de la personnalité féminine, la finishing touch d'une robe'.

C'est aussi un puissant véhicule de l'image d'une marque.

Parfum haute couture, créé par les meilleurs artisans, le flacon miss dior est à lui seul un résumé de tous les codes de la maison.

Médaillon louis xvi qui couronne les fameuses chaises cannées, noeuds fontanges, pied de poule et gris trianon, marie antoinette est passée par là, féminine, désinvolte, irrésistible.

Le succès de cette création ne se démentira jamais.

Aujourd'hui, 64 ans plus tard, celleci demeure avec cependant une création plus contemporaine, déclinée en miss dior chérie et incarné par nathalie portman.

Une robe deux ans après la création du parfum miss dior, le couturier crée en 1949 une collection 'trompe l'oeil'.

Il a l'idée d'une robe qui serait l'incarnation de cette fragrance.

Ainsi naît la robe de cocktail miss dior, entièrement rebrodée de fleurs de soie évoquant les essences qui entrent dans la composition du parfum.

Un soulier il fallait à miss dior, son élégance naturelle et sa simplicité, sa sophistication sans apprêt, une touche, comme un point final qui ne jurerait pas avec ses tenues mais au contraire les terminerait et les sublimerait.

En agneau, en satin, en peaux exotiques, voici le soulier miss dior avec son talon incurvé, très années 50, puisant son adn à celui du new look.

éminemment parisien, c'est un classique indémodable.

Un sac mais c'est bien sûr!Où avait-on la tête chez dior?On avait tout imaginé en miss dior sauf le sac.

S'il n'y avait pas urgence à le faire il y a une dizaine d'années, aujourd'hui le sac est le fétiche absolu, l'accessoire sine qua non, l'indispensable, l'incontournable, le must have, le chouchou, le bijou, le caillou, tout.

Mais dans la ligne miss dior, romantique, le sac miss dior en version cannage.

Mesurée, tout en grâce, on ne verse pas dans l'excès.

Le sac miss dior, à l'image de sa lignée conçue pour accompagner une jeune femme lors de son entrée dans le monde, cultive une élégance discrète qui lui donne paradoxalement son caractère juvénile.

On peut le porter à l'épaule ou en bandoulière et le choisir dans un large éventail de couleurs et de peaux.

Précieux, confectionné à la main selon les techniques de construction propres aux ateliers de la maison dior, sa fabrication nécessite une journée entière de travail.

Avec sa forme rigoureuse, son rabat au 2/3 traversé d'une lanière terminée par un fermoir à double tirette portant le logo dior gravé dans le métal, le sac miss dior rend hommage à l'excellence et l'élégance absolue de la maison.

96 l'officiel levant photos roxanne lowit, dr.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 2011 Années 2010 Tout
 
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 1/1

L'OFFICIEL LEVANT
n°18 de 2011

L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 2/3
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 4/5
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 6/7
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 8/9
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 10/11
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 12/13
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 14/15
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 16/17
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 18/19
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 20/21
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 22/23
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 24/25
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 26/27
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 28/29
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 30/31
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 32/33
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 34/35
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 36/37
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 38/39
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 40/41
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 42/43
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 44/45
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 46/47
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 48/49
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 50/51
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 52/53
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 54/55
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 56/57
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 58/59
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 60/61
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 62/63
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 64/65
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 66/67
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 68/69
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 70/71
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 72/73
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 74/75
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 76/77
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 78/79
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 80/81
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 82/83
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 84/85
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 86/87
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 88/89
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 90/91
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 92/93
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 94/95
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 96/97
L'OFFICIEL LEVANT 2011 - n°18 - Page 98/99
324 pages
1 à 100   SUIV >>