ARCHIVES

 
[ x ] Fermer

L'OFFICIEL VOYAGE n°24 de 2009 / Page 80 / 81

TEXTE BRUT DE LA PAGE (c) Les Editions Jalou 1921-2017

Best of vill as q océan indien Île maurice dinarobin pa r sophie rich a rdin tout frais tout refait, sous l'oeil tutélaire du morne brabant.

C'est du sérieux.

Et ocre, parquets et boiseries clairs.

Quant à la restauration, la gastronomie tropicale et internationale s'enrichit d'une carte italienne d'inspiration toscane : une touche épicurienne de plus pour cette adresse tout en harmonie, attenante au paradis, dont le très beau golf se partage une clientèle fidèle.

Les villas : 18 junior club plus proches de la plage et plus vastes que les simples suites.

Dinarobin quatre mois, c'est le temps passé pour repenser l'aménagement du dinarobin, l'adresse élégante du sud-ouest de l'île maurice.

Des travaux qui créent des espaces intimistes et dégagent l'horizon sur la longue plage de la péninsule du morne brabant.

L'hôtel semble aujourd'hui posé sur l'eau.

Les pontons recouverts de parquet sombre, alternant avec les bassins d'eau, évoquent le lagon tout proche.

Les matériaux ­ la pierre volcanique apposée aux murs, entre autres ­ confèrent au lieu un caractère qui fait honneur au site : la silhouette imposante du morne brabant, masse basaltique aux parois abruptes, impose force et beauté à l'établissement, et ce jusque sur les tables de massages ayurvédiques importées d'inde, dispatchées dans l'un des spas (by clarins), les plus zen de l'île.

Difficile de résister à l'attrait des salles de fitness, ouvertes sur la montagne.

Les cinq piscines installées au centre des croissants de bungalows et suites, permettent aux hôtes de s'isoler à l'envi.

Même exclusivité au club, un espace privilégié pour les occupants des suites, qui y bénéficient de services particuliers ­ internet, bar et snacking permanents, presse ou service de conciergerie.

Ces 172 suites, posées sur la somptueuse plage du morne, ont conservé leur cachet originel.

Des suites familiales se mettent au niveau des plus petits : peignoirs et pantoufles taille enfant, tout comme la piscine privée.

Côté déco, l'accent reste posé sur les mêmes valeurs : tissus chatoyants, teintes beige leurs +++ : les junior club donnent libre accès au club, ouvert dès l'aube.

Collation à toute heure, accès internet, presse internationale du jour, service de conciergerie.

On vous conseille : pour les tribus, la suite familiale de 130 m2, avec les peignoirs et pantoufles taille enfant (sur demande, trois enfants possibles).

On a moins aimé : l'absence d'interrupteur central dans les suites.

Les prix : à partir de 2 477 les 5 nuits en demi-pension, vols internationaux et transferts inclus.

Dinarobin le touessrok dinarobin 78 q l' o f f i c i e l v o ya g e le touessrok pa r christi a n-luc pa rison une villa de luxe mauricienne aux lignes contemporaines, c'est possible?Sur l'une des plus belles parties du littoral mauricien, le touessrok s'impose comme l'adresse des initiés.

L'originalité de sa décoration qui frise le design en fait un cas unique sur l'ancienne isle de france.

Mais le fleuron du groupe sun a d'autres atouts et pas des moindres : ses trois private villas.

Un peu à l'écart du resort, hibiscus, flamboyant et bougainvillée développent leur architecture aérienne face à une plage privée.

à leur suprême élégance, ces belles demeures ajoutent un service sur mesure assuré par une équipe de vingt personnes dédiées 24h/24 sous la direction d'un majordome dans la grande tradition.

Au programme aujourd'hui : un parcours sur le golf de l'île aux cerfs, un pique-nique rien que pour vous sur une plage de l'îlot mangénie suivi d'un soin au spa givenchy?à vous de décider, votre personnel s'occupera des détails.

Les villas : 3 villas de style contemporain mauricien de 430 m2, comprenant 3 chambres, 3 salles de bains et une piscine extérieure.

Leurs +++ : le service, exceptionnel.

Le touessrok l e pa r a d i s on vous conseille : la villa hibiscus.

Elles sont toutes trois quasi identiques, mais c'est celle qu'on préfère.

On a moins aimé : la plage artificielle, mais on est vraiment très exigeants!Le prix : séjour de 7 nuits en villa avec les vols au départ de paris, à partir de 26 000.

Avec soléa vacances, 5 696 la nuit (hors vols).

Le touessrok chargée de confectionner chaque matin votre petit déjeuner dans la cuisine de votre villa (à l'heure de votre choix, bien sûr) mettra un point d'honneur à cuire vos oeufs pa r christi a n-luc pa rison à la coque comme vous le désirez.

Et si vous autant dire qu'avec un nom pareil, la éprouvez l'envie d'un dîner les pieds dans barre est placée haut.

OÙ sont les clés?Le sable, entre amis ou en amoureux, une équipe complète (cuisiniers et maître d'hôtel) viendra vous préparer le plus les treize villas du paradis occupent délicieux des barbecues que vous dégusterez un long morceau de plage au centre du resort.

Sous le kiosque en bord de plage.

Une succession de minicriques naturelles les villas : 12 villas executive et 1 villa protégées par des roches basaltiques présidentielle.

Garantissent aux occupants la tranquillité et l'incognito.

Nettement à l'écart des centres leurs +++ : la grande voiturette de golf à disposition de chaque villa.

Névralgiques de l'établissement, les hôtes des villas ne souffrent cependant jamais d'un on vous conseille : la villa 512, bien située sur un coin de plage quasiment privé.

Sentiment d'éloignement.

Pour se déplacer, ils disposent en effet d'une voiturette on a moins aimé : la distance pour se rendre électrique comme celles qui sont utilisées à l'excellent restaurant saveurs des Îles du dinarobin.

Idéale pour rejoindre le spa clarins et sa nouvelle salle de balnéothérapie, le prix : la nuit en villa executive pour ou pour aller dîner dans l'un des sept 4 personnes, 2 150.

Restaurants du resort.

La gouvernante le paradis p ho t o s dr.

L' o f f i c i e l v o ya g e q 79.

Si vous souhaitez utiliser le texte ou les images de cette page. Cliquez ici

Rechercher :

OK
Ce numéro 2009 Années 2000 Tout
 
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 1/1

L'Officiel Voyage
n°24 de 2009

L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 2/3
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 4/5
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 6/7
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 8/9
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 10/11
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 12/13
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 14/15
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 16/17
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 18/19
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 20/21
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 22/23
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 24/25
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 26/27
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 28/29
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 30/31
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 32/33
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 34/35
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 36/37
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 38/39
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 40/41
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 42/43
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 44/45
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 46/47
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 48/49
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 50/51
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 52/53
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 54/55
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 56/57
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 58/59
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 60/61
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 62/63
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 64/65
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 66/67
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 68/69
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 70/71
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 72/73
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 74/75
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 76/77
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 78/79
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 80/81
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 82/83
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 84/85
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 86/87
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 88/89
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 90/91
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 92/93
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 94/95
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 96/97
L'Officiel Voyage 2009 - n°24 - Page 98/99
148 pages
1 à 100   SUIV >>